La philosophie nous aide à être des parents plus libres et confiants

La parentalité est aujourd’hui entourée de tellement de normes et de conseils que les parents ont sans cesse l’impression de mal faire. Les réseaux sociaux nous inondent également d’images où tout n’est que sourires et chambres bien rangées. Les moments de colère et les pleurs ne passent pas les filtres Instagram.

Les parents que je rencontre éprouvent énormément de culpabilité et d’insatisfaction. Ils ne s’autorisent plus à écouter leur intuition et leur bon sens. La société les a convaincus à tort que la parentalité était une science exacte, où il n’y avait pas droit au tâtonnement et à l’erreur. Ils vivent tous les moments où leurs enfant exprime de la colère ou refuse d’obéir comme un signe d’échec parental et se dévalorisent beaucoup.

L’accompagnement philosophique que je propose agit à deux niveaux:

1/ Il vous aide à vous libérer de toutes les normes qui entourent la parentalité pour tracer votre propre chemin de parents. Nous faisons face à un tel flot d’images et d’informations (parfois contradictoires) concernant ce qui est bon pour notre enfant que nous sommes concentrés sur tous ces messages qui viennent de l’extérieur. Nous ne voyons plus notre richesse intérieure et ne prenons plus le temps de nous demander ce que nous voulons transmettre. Nous sommes les meilleurs parents pour notre enfant parce que cet enfant est issu de notre histoire, notre parcours, notre singularité. Ne cherchons pas à être des parents comme les autres mais à écrire notre propre histoire familiale.

2/ Il vous permet de mieux comprendre votre enfant (son développement, sa manière d’apprivoiser ses émotions et de se construire) et de vous libérer de tous les préjugés sur ce qu’est un enfant heureux épanoui. Non, un enfant normal n’est pas sage comme une image (de profil Instagram). Il ne joue pas des heures dans sa chambre et ne range pas immédiatement le paquet de céréales dans le rayon quand nous lui demandons. Un enfant est un être en construction sur tous les plans : psychomoteur, émotionnel, cognitif. Il est normal qu’il exprime ses émotions et ses désirs de façon intense et disproportionnée car il n’a pas encore les moyens de le faire autrement. Il va apprendre petit à petit, à votre contact (avec une période d’intense apprentissage jusqu’à cinq ans) et l’objectif n’est pas d’appliquer les solutions toutes faites que l’on trouve dans les livres mais de vous permettre de trouver celles qui vous conviennent à vous et votre enfant.

L’objectif est que vous ressortiez de chaque consultation ou de chaque atelier en vous sentant plus libres, confiants et en retrouvant le sentiment d’être de bons parents, avec toutes les ressources en vous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s